DSCF1496 DSCF1412 DSCF1516 DSCF1421 DSCF1356 DSCF1540 DSCF1377 DSCF1564 DSCF1544 DSCF1308

RE:INCARNATION

Création 2020 à la Biennale de la Danse de Lyon

Le point de départ de Re:INCARNATION, c’est avant tout le résultat de cinq années de recherche autour de la mémoire corporelle avec de jeunes danseurs au Nigeria. Depuis mon retour dans ma ville natale, Lagos, j’ai entrepris de former, informer, et inspirer une nouvelle génération de danseurs et de danseuses, avec lesquels nous avons développé une relation de confiance assez
forte pour créer une pièce collective qui va montrer la profondeur de la culture noire, de sa joie, pure et intransigeante.
Qudus Onikeku

En téléchargement

Consulter le dossier du spectacle en français (pdf).
Download the presentation in English (pdf).
Lien vers le teaser.

Générique

Conception et direction artistique Qudus Onikeku
Danseurs / collaborateurs Adila Omotosho, Ambrose Tjark, Angela Okolo, Bukunmi Olukitibi, Busayo Olowu, Faith Okoh, Joshua Gabriel, Kodak Ike, Yemi Osokoya
Répétiteur Sunday Ozegbe
Musique Olatunde Obajeun
Vidéo / Scénographie Fernando Velázquez
Lumières Matthew Yusuf
Production The QDance Company – Lagos
Coproduction Biennale de la danse – Lyon, les Halles de Schaerbeek – Bruxelles, Théâtre Paul Eluard – Bezons, Escales danse en Val d’Oise.
Diffusion Anne-Sophie Dupoux et Olivier Talpaert
Production déléguée France : YK Project(s), Etat d’esprit productions
Production déléguée Nigéria : The QDance Company – Lagos

Création en septembre 2020 à la Biennale de la Danse de Lyon et tournée française et européenne de septembre 2020 à janvier 2021. Les dates de représentation seront annoncées prochainement.

Biographie

Avec une formation d’acrobate et de danseur, Qudus Onikeku est l’un des chorégraphes majeurs de sa génération. Né à Lagos en 1984, il y grandit puis rencontre Heddy Maalem en 2003 qui l’invite à intégrer sa compagnie à Toulouse. Reçu au Centre National des Arts du Cirque de Châlons- en-Champagne, il en sort diplômé en 2009 puis créé sa propre compagnie YK Projects à Paris en 2009.

Les premières créations de Qudus Onikeku My Exile is in my head (2010), STILL/life (2012) et Qaddish (2013) lui valent d’être invité au sein d’événements culturels comme la Biennale de Venise, le Festival d’Avignon, Roma Europa, TED Global, Torino Danza, Kalamata Dance festival, Dance Umbrella, le Kino Siska Festival en Slovénie ; le Yokohama Dance Collection at TPAM au Japan ; le Coreiros Em Mouvemente au Brésil ; l’Encender un Fosforo, au Mexique…

Après une dizaine d’années passées en France, en 2014, il rentre vivre à Lagos où il ouvre le QDance Center, lieu de ressources, de formation et de repérage de talents, structure pilier et unique au Nigeria. Entre 2015 et 2018, il y crée quatre spectacles. Dans le cadre de cette structure, il crée également le festival danceGATHERING en 2017 – espace de dance lab et d’événement pluridisciplinaire – qui a lieu tous les ans durant trois semaines au mois de février.

Au fil des années, il développe un projet artistique auquel il associe tous les aspects de la culture Yoruba. Avec sa compagnie, il continue son travail de création à travers de nombreux spectacles, du solo à des pièces de groupes, toujours en collaboration directe avec des artistes issus des arts visuels, des architectes, des musiciens ou des écrivains.

En 2017, il est invité au premier pavillon nigérian de la Biennale de Venise pour créer une installation vidéo intitulée Right here, right now. En 2018, il crée en Allemagne la pièce Yuropa, actuellement en tournée.

Il prépare la création d’un nouveau solo, Spirit Child en juin 2019 à la MC93, puis la pièce collective et pluridisciplinaire re:INCARNATION pour la Biennale de la danse de Lyon.

Qudus est aussi régulièrement professeur invité à Columbia College Chicago et à University of California Davis.

En savoir plus : http://www.qudusonikeku.com